Situation actuelle : l'émission de vapeurs

 

situationactuelle 580

 

Au cours des livraisons, la quantité de liquide livré chasse une quantité équivalente en gaz.

Celui-ci est chargé de particules d'essence très volatiles.

La réglementation a prévu la récupération de ces gaz par la citerne de livraison (phase I).

Au cours de la distribution du carburant vers les véhicules, le remplissage des réservoirs

chasse également une quantité équivalente en gaz à la quantité ravitaillée.

La réglementation a prévu la récupération de ces gaz qui sont renvoyés dans une des cuves de la station (phaseII), puis récupérés par le camion lors de la prochaine livraison (Phase I).


Principe OPTIMGAZ

La machine Optimgaz présente 2 cycles de fonctionnement :

- 1er cycle lors du remplissage des cuves de la station 

- 2ème cycle en permanence lors du ravitaillement des automobiles.

équipée d'échangeurs thermiques tubulaires, la machine refroidit fortement les gaz à des températures permettant à la majeure partie des C.O.V. de revenir à la phase liquide.


Les carburants sont ré-acheminés vers les cuves de stockage.

Le camion récupère des gaz particulièrement froids dénaturés de C.O.V.

optimgaz essence biocarburant diester 720


OPTIMGAZ en réseau

Afin d'assurer une performance optimale, garante de l'atteinte des 3 objectifs poursuivis, la machine communique, par son modem GPRS ou par le réseau internet, des informations relatives à son fonctionnement. 

Ces données nous permettent de réaliser une maintenance préventive, voire même prédictive. 

Enfin, un combiné « comptage de carburant et séparateur eau / hydrocarbures » peut communiquer à distance aux personnes autorisées, les résultats du retour en cuve, et permettre ainsi un suivi de performance et de rentabilité.